5 (bonnes) raisons de se mettre au vélo à assistance électrique

Avec l’épidémie de coronavirus qui commence à se calmer et le travail que l’on va reprendre en présentiel à compter du 9 juin, , les transports en commun suscitent la méfiance… Et avec le retour des beaux jours, nous sommes nombreux à avoir ressorti un vieil ami du garage : notre vélo !

La version 2.0 de cette bonne vieille bicyclette, c’est le vélo à assistance électrique ou VAE. L’an dernier, il s’en est vendu 500 000 en France, soit une bicyclette sur 5 : une véritable tendance qui séduit même ceux qui n’avaient plus pédalé depuis leurs 8 ans. Voici 5 bonnes raisons de craquer pour un VAE…

1 – Le vélo électrique est moins fatiguant

L’assistance électrique se comporte comme “une main dans le dos” qui prend le relais et nous pousse (sans brutalité ni à-coup) par exemple dans les montées ou lorsque l’on doit démarrer au feu vert. Dès qu’on l’enclenche, instantanément, le pédalage est facilité et plus efficace !

On la choisit manuellement au guidon, avec plusieurs niveaux dont un mode économique (pour le plat) et un mode sportif ou turbo (pour les côtes ardues).

2 – Le vélo électrique est (aussi) bon pour la santé

Le vélo électrique, ce n’est toutefois pas automatique : malgré l’assistance, il est toujours nécessaire de pédaler. On fait donc travailler les jambes (excellent aussi pour la circulation sanguine), les bras, les épaules, le dos, les abdos et le cœur. Il est aussi possible (et même recommandé…) de ne pas enclencher l’assistance tout le temps pour pédaler comme sur un vélo standard, avec les mêmes bienfaits pour la santé.

Pour éviter les chutes, on prend (quand même) le temps d’apprivoiser son vélo électrique en pédalant dans une zone sans circulation – le temps de retrouver l’équilibre et d’apprendre à utiliser les vitesses et l’assistance électrique. Et le casque est évidemment indispensable… même s’il n’est obligatoire que pour les enfants de moins de 12 ans.

3 – Le vélo électrique permet d’aller partout

Grâce à l’assistance électrique du VAE, on n’est plus fatigué au bout d’une heure ou deux de balade : du coup, on peut parcourir des grandes distances et arpenter les 15 000 km de pistes cyclables françaises, qui sont toutes autorisées aux VAE. Top pour retrouver le plaisir de faire du vélo en famille, peu importe le dénivelé.

Attention quand même à l’autonomie de la batterie : pour des trajets longs et/ou sportifs, on opte pour une batterie avec une capacité de charge rapide (5-6 heures) et une capacité de distance avec un seule charge d’au moins 80 à 90 km.

4 – Le vélo électrique est écolo

En effet : moins fatiguant qu’un vélo classique et relativement rapide (on se retrouve très vite à 24km/h sans même s’en rendre compte), le VAE est le moyen de transport idéal en ville.

À condition d’investir dans quelques accessoires (un porte-bagage, un siège enfant…), on l’utilise pour faire les courses, emmener les enfants à l’école, partir au bureau et on s’évite la corvée de chercher une place de parking. Écologique et simple comme bonjour !

5 – Le vélo électrique est (en partie) remboursé à l’achat

Il existe en effet un bonus d’aide à l’achat pour le vélo à assistance électrique : celui-ci consiste en une aide financière de l’Etat qui vient compléter celle accordée par une collectivité territoriale. Elle ne peut dépasser 20 % du prix du VAE ou 200 €, et est conditionnée aux revenus. Vérifiez votre éligibilité et les démarches à suivre pour obtenir le bonus sur le site du ministère de l’Economie.

À lire aussi :

Le vélo améliore la libido féminine
Contre le stress, allez travailler en vélo !
Faire du vélo rajeunit le système immunitaire

The post 5 (bonnes) raisons de se mettre au vélo à assistance électrique first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu