6 façons de profiter des bienfaits de l’hibiscus

S’il existe des centaines de variétés d’hibiscus, toutes ne sont pas comestibles. Celle que nous consommons est l’Hibiscus sab-dariffa , originaire d’Afrique de l’Ouest. Avec son calice, on concocte de délicieuses boissons du Sénégal (où on l’appelle “bissap”) à l’Égypte (là-bas c’est le “kar-kadé”), mais également en Amérique latine (“flor de Jamaica”). Nombre de touristes qui y goûtent ont envie de renouveler l’expérience en refaisant l’infusion chez eux.

L’hibiscus séché se trouve dans les magasins bio, les herboristeries et les épiceries africaines. “Préférez les fleurs d’hibiscus séchées entières et bio, dont on est sûr de la qualité”, conseille Sarah Juhasz, naturopathe à Grenoble.

Smoothie antioxydant © Shutterstock

Poire pochée à l’hibiscus © Shutterstock

Poisson à la poudre d’hibiscus © Shutterstock

Poulet à l’hibiscus © Shutterstock

Riz au lait à l’hibiscus © Shutterstock

Chantilly rose à l’hibiscus © Shutterstock

Comment bien choisir les fleurs d’hibiscus ?

En vrac : c’est la meilleure forme pour voir la qualité du produit. Une belle couleur rouge, une bonne odeur florale. C’est aussi la base pour préparer soi-même des infusions qui mêlent plusieurs plantes. Mais pensez à les rincer (elles ont séché au soleil et pris la poussière) avant de les utiliser. 

En sachets : l’hibiscus séché est souvent réduit en brisures dans des sachets prêts à infuser. Ses bienfaits sont alors moins bien préservés. Mais cela reste très pratique pour se préparer une tasse au bureau !

En poudre : cette forme est plutôt destinée aux préparations de cosmétiques (crème anti-âge, masque fortifiant pour les cheveux…). Elle est également pratique pour en glisser dans un smoothie ou encore une compote.

Comme les épices, les fleurs d’hibiscus se gardent des mois dans une boîte bien fermée, à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité. Mais pour profiter au maximum de leur saveur et de leurs atouts nutritionnels, mieux vaut les acheter en petites quantités et les consommer rapidement.

Quels sont les bienfaits de l’hibiscus ?

“C’est une plante digestive qui aide à lutter contre les maux d’estomac et les spasmes intestinaux. Elle est également diurétique, favorise l’élimination rénale, et réduit le volume d’eau dans le corps, avec un effet bénéfique sur la tension artérielle” , indique la diététicienne et phytothérapeute Caroline Gayet.

L’hibiscus renferme également un large panel d’antioxydants : vitamine C, bêtacarotène, anthocyanes qui lui donnent sa belle couleur rouge. Ceux-ci aident l’organisme à lutter contre les radicaux libres, engendrés notamment par la pollution, le stress, les rayons UV, et protègent les cellules du vieillissement. “L’hibiscus contient aussi des mucilages et des pectines, des fibres douces qui stimulent en douceur le transit” , complète la phytothérapeute.

Comment consommer les fleurs d’hibiscus ?

L’hibiscus se prépare essentiellement en infusion, chaude ou froide. Pour une tasse, on verse 25 cl d’eau bouillante sur 1 cuillerée à café de fleurs d’hibiscus séchées, on laisse infuser 10 minutes à couvert, puis on filtre. Dans les recettes traditionnelles, on y ajoute souvent du sucre, un non-sens pour Caroline Gayet : “Cela élimine tous les bienfaits de l’infusion !”

Pour atténuer sa saveur bien acidulée, la spécialiste propose plutôt marier l’hibiscus à d’autres plantes à la saveur douce :

de la menthe, également digestive et rafraîchissante
du gingembre, antioxydant et antinauséeux
des boutons d’oranger, digestifs et calmants.

Sa couleur et sa saveur sont aussi intéressantes en cuisine. On peut le faire infuser dans un liquide (sirop, lait, sauce…) ou encore le mixer en poudre pour le parsemer directement sur un plat ou l’ajouter à une pâte à gâteau ou une compote.

A lire aussi :

Zoom sur le rooibos
Antioxydants : zoom sur le thé blanc
Les 6 bienfaits du thé matcha
Goji, cranberry, mulberry : 6 petites baies pour la vitalité

The post 6 façons de profiter des bienfaits de l’hibiscus first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu