Amygdales, végétations : quand faut-il opérer ?

Les amygdales sont situées au fond de la gorge, les végétations à l’arrière du nez. Elles stoppent les attaques des virus, bactéries et autres microbes. “Elles aident à combattre les infections, mais ce sont des organes lymphoïdes secondaires. Cela signifie que les enlever n’affaiblira absolument pas le système immunitaire de l’enfant” rassure la Dre Céleste Rebours, chirurgienne ORL et cervico-facial au Centre hospitalier intercommunal de Poissy-Saint-Germain-en-Laye.

Amygdales, végétations : quand les retirer ?

Des otites ou rhinites à répétition, des ronflements accompagnés d’une apnée du sommeil ou une respiration buccale exclusive sont des indications pour retirer les végétations” détaille la Dre Rebours. Autant de preuves qu’elles ne font plus leur travail correctement.

“Quant aux amygdales, des angines trop fréquentes, des amygdales hypertrophiques associées à un syndrome obstructif, responsable de pauses respiratoires la nuit, peuvent justifier une ablation.”

Comment se déroule l’opération ?

“L’opération des amygdales dure environ une demi-heure. Sous anesthésie générale, le chirurgien introduit les instruments par la bouche pour enlever, la plupart du temps partiellement, les amygdales trop volumineuses.”

Cette amygdalectomie partielle, qui devient de plus en plus fréquente, est moins douloureuse que le retrait total, et moins dangereuse étant donné qu’ “elle réduit les risques de saignements”.

Souvent, l’amygdalectomie s’accompagne d’une adénoïdectomie, c’est-à-dire un retrait des végétations. En quelques instants, le chirurgien, muni d’une petite curette, racle les paquets de végétations.

Quels soins après l’opération ?

“Une fois l ‘enfant réveillé, on lui donne des antidouleurs, par exemple du paracétamol.”

L’opération ayant le plus souvent lieu en ambulatoire, cela signifie que votre enfant pourra rentrer à la maison le jour même. “En général, il devra attendre 7 à 10 jours avant de retourner à l’école.”

Pendant ce laps de temps, pour protéger la gorge qui a été sensibilisée, certains aliments – chips, biscottes, biscuits secs… – sont contre-indiqués, tout comme la nourriture chaude. À lui donc les glaces, yaourts ou purées froides !

Quels sont les risques ?

Pendant les jours qui suivent l’opération, le principal risque est celui des saignements.

“Si cela arrive, il ne faut pas traîner et immédiatement ramener l’enfant à l’hôpital” ,insiste la chirurgienne.

Pendant ces quelques jours de convalescence, on reste donc particulièrement attentif.

Après l’intervention, l’enfant retrouvera un meilleur sommeil, un meilleur appétit, n’aura plus d’angines ni de ronflements, moins d’apnées du sommeil, etc.

A lire aussi :

  • Appendicite : éviter la chirurgie grâce aux antibiotiques
  • Torsion testiculaire : comment réagir ?
  • Covid-19 chez l’enfant : symptômes, contagion

The post Amygdales, végétations : quand faut-il opérer ? first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu