Mal de gorge : causes, traitements

SOMMAIRE :

  • Mal de gorge : des localisations variées
  • Les causes et symptômes du mal de gorge
  • Les traitements du mal de gorge
  • Soigner un mal de gorge sans médicaments
  • Mal de gorge et Covid-19
  • Mal de gorge et femmes enceintes

Le mal de gorge : des localisations variées

Avoir mal à la gorge recouvre des douleurs différentes. Vous pouvez avoir mal au niveau du pharynx (l’arrière de la gorge entre les amygdales et le larynx) ou au niveau des amygdales palatines (sous les deux côtés de la mâchoire) ou encore au niveau du larynx (arrière-gorge). Lorsque vous avez mal au pharynx, vous pouvez vous plaindre de gorge qui gratte, qui brûle, qui pique. Votre gorge peut vous paraitre sèche et/ou ou irritée. Votre voix peut être cassée, rauque. Une douleur au niveau des amygdales palatines situées au fond de la bouche, de part et d’autre de la luette, se manifeste surtout lors de la déglutition de la salive et des aliments. Elle est le plus souvent bilatérale.

Les causes et symptômes du mal de gorge

Une pharyngite, infection ou inflammation du pharynx, se signale par une douleur au niveau du pharynx, de la fièvre, des difficultés à avaler, parfois une douleur au niveau des oreilles, dite douleur réflexe. Lorsque les amygdales sont atteintes, on parle d’amygdalite ou d’angine. Celle-ci concerne le plus souvent les deux amygdales. Lorsqu’une seule amygdale est enflammée, on parle d’amygdalite unilatérale. Le plus souvent il s’agit d’une infection virale. L’angine bactérienne à Steptocoque, bactérie la plus fréquemment retrouvée, ne représente que 10 à 25% des cas d’angine chez l’adulte.

L’inflammation aiguë de la muqueuse du larynx, la laryngite “se manifeste surtout par une modification de la voix, éventuellement une difficulté à respirer”, informe le Dr Nils Morel, médecin ORL à Echirolles. Elle est le plus souvent virale.

Une sensation de gorge sèche qui brûle, qui gratte en lien avec une allergie de type rhinite allergique s’accompagne d’autres symptômes en général : congestion nasale et écoulement, nez qui pique, yeux qui pleurent…

Vous pouvez avoir mal à la gorge car elle est irritée. “Tout irritant respiratoire (fumée de cigarette, pollution, gaz lacrymogènes…) peut donner un mal de gorge“, indique le médecin. . Un reflux gastro-œsophagien (remontées acides) peut aussi irriter la gorge et la rendre douloureuse.

Si vous avez une candidose (infection par des champignons) dans la bouche et le pharynx, vous pouvez avoir mal à la gorge et des difficultés à avaler. “Une candidose du pharynx est extrêmement rare”, souligne cependant le médecin ORL. Cela concerne surtout des personnes immunodéprimées.

Un mal de gorge persistant plus de 2 ou 3 semaines, surtout d’un côté, avec une douleur qui remonte vers l’oreille lors de la déglutition, une modification de la voix peut être un signe d’alerte de cancer de la gorge, alerte le médecin. Les cancers de la sphère ORL sont liés le plus souvent à une consommation d’alcool et de tabac, le risque ne s’additionnant pas mais se multipliant”, précise-t-il.

Les traitements du mal de gorge

Le traitement du mal de gorge dépend de la cause.

  • En cas d’angine virale, le traitement est symptomatique (médicament antipyrétique et antalgique pour diminuer la fièvre et les douleurs de type paracétamol, collutoire pour soulager la douleur également). Si le mal de gorge ne passe pas, il peut s’agir d’une surinfection bactérienne. Il faut alors un traitement antibiotique. Un mal de gorge qui ne cède pas en quelques jours doit vous amener à consulter à nouveau votre médecin.
  • Les pharyngites ou angines bactériennes sont traitées avec des antibiotiques, des antalgiques et antipyrétiques si besoin.
  • Une laryngite virale est soignée avec des traitements symptomatiques (médicaments pour faire baisser la fièvre et diminuer la douleur).
  • Si votre mal de gorge est du à une allergie, aux pollens par exemple, le traitement consiste en la prise d’antihistaminiques, éventuellement de corticoïdes.
  • Lorsque la gorge est irritée, il est possible de se soulager en prenant des pastilles ou collutoires contenant des antibactériens (action antiseptique), des anesthésiques locaux (action antalgique), des extraits de plantes aux propriétés adoucissantes.
  • Le traitement des mycoses buccales repose sur des traitements antifongiques locaux.

Soigner un mal de gorge sans médicaments

“Quand on a mal à la gorge, il est important de boire beaucoup. Plus on boit et plus la salive est abondante. La douleur est d’autant plus forte que la gorge est sèche et la salive soulage”, indique le Dr Nils Morel.

En cas de mal de gorge peu intense et sans fièvre, ou en complément des traitements médicamenteux, vous pouvez tester quelques remèdes de grand-mère. Le citron fait partie des remèdes “maison” phare. Mélangez par exemple 2cl de jus de citron avec 5cl d’eau tiède, puis faites des gargarismes 3 à 4 fois par jour avec ce mélange ou mélangez le jus d’un citron avec la même quantité d’eau chaude et une cuillerée à soupe de miel, à boire chaque soir. Le thym est également un remède naturel des maux de gorge. Vous pouvez préparer une infusion avec 30g de thym séché, le jus d’un demi citron, 50 cl d’eau et 1 cuillerée à café de miel de romarin.

Coté approches complémentaires, les huiles essentielles peuvent être utilisées là-encore si le mal de gorge est peu intense et sans fièvre. Les bonnes huiles essentielles ? Les HE de thym à thujanol, d’arbre à thé ou encore de bois de rose qui ont des propriétés antibactériennes, antivirales, antifongiques. Elles peuvent être utilisées pour faire des gargarismes (2 à 3 gouttes d’HE de thym à thujanol avec un peu d’eau) par exemple, pour masser le cou 3 à 4 fois par jour (1 goutte d’HE d’arbre à thé, 1 goutte d’HE de bois de rose, 1 goutte d’HE de thym à thujanol dans une demie cuillerée à café d’huile d’amande douce).

Mal de gorge et Covid-19

Le mal de gorge peut faire partie des symptômes de Covid. Cela ne fait cependant pas partie de symptômes courants qui sont la fièvre, la toux et l’essoufflement. Votre médecin vous conseillera de faire un test s’il l’estime nécessaire.

Mal de gorge et femmes enceintes

Si vous avez mal à la gorge pendant votre grossesse, mieux vaut prendre un avis médical, surtout si vous avez de la fièvre. L’automédication est particulièrement déconseillée pendant cette période. Vous pouvez effectuer des gargarismes à l’eau salée.

Source : interview Dr Nils Morel, médecin ORL à Echirolles, avril 2021.

Lire aussi :

  • L’otite chez l’adulte : symptômes, contagion, que faire ?
  • Docteure, ça me pique dans la gorge
  • Dis-moi comment tu tousses, je te dirai si tu as le Covid

The post Mal de gorge : causes, traitements first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu