DIRECT Covid-19 en France ce 8 juillet : chiffres, annonces

SOMMAIRE :

Covid-19 : les infos du jour en direct
Covid-19, les chiffres en France : cas, décès, courbes
Le calendrier du déconfinement : les 4 étapes

Covid-19 : les infos du jour en direct

Le direct ce jeudi 8 juillet :

Vaccination des ados : invité sur LCI ce jeudi, le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a encouragé les adolescents à se faire rapidement vacciner. “Pour l’instant, notre grande priorité, c’est que les 12-18 ans soient vaccinés pendant les vacances”, a-t-il déclaré. Quant à une campagne organisée dans les collèges et lycées à la rentrée, le ministre s’est montré indécis. “Le fait de vacciner les 12-18 ans, il faut le faire”, a-t-il affirmé, mais lorsque cela est mis en place à l’école, “vous désorganisez un peu le système”. 

Pass sanitaire : dans un entretien au journal Le Monde publié ce jeudi, Alain Fischer se déclare favorable à l’extension du pass sanitaire, “pour se rendre au cinéma, au théâtre, au restaurant”, par exemple. Jusqu’à présent, le pass sanitaire n’est pas demandé pour les activités relevant de la vie quotidienne des Français, qu’il s’agisse par exemple de leur lieu de travail, des grandes surfaces et des commerces, des transports en commun, des services publics ou encore des restaurants et des cinémas.

Combien de Français sont vaccinés ? Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 34 894 204 personnes ont reçu au moins une injection (soit 51,8% de la population totale) et 25 357 161 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 37,6% de la population totale).

Chiffres Covid-19 : selon le dernier bilan ce mercredi soir, 7 637 personnes sont actuellement hospitalisées (en baisse, 7 539 mardi), dont 997  en soins critiques (en baisse, 1 032 hier). Par ailleurs, 28 patients du Covid sont décédés à l’hôpital ces dernières 24 heures.

La situation sanitaire se détériore : Gabriel Attal a tenu un point presse à l’issue du Conseil des ministres, qui suivait un Conseil de Défense. Le le taux d’incidence a augmenté de 21% en une semaine, en raison de la progression du “redoutable” et “rapide” variant Delta, qui continue sa progression : il représente plus de 40% des contaminations. Il double chaque semaine depuis trois semaines. Onze régions voient leur taux d’incidence augmenter, l’Ile-de-de-France, la région PACA et la Bretagne sont particulièrement touchées.

Le gouvernement appelle à la vaccination massive face au risque d’une quatrième vague rapide.
Un nouveau Conseil de défense se tiendra lundi prochain.

Bilan sanitaire : la pandémie a fait plus de 4 millions de morts, annonce ce mercredi l’OMS.

Deux nouveaux variants inquiètent : les variants Lambda (présent en Amérique du Sud) et Epsilon (californien) sont surveillés de près par l’OMS. Encore peu présents en Europe, ils sont classés “variants d’intérêt” (donc pas préoccupants) par l’OMS.

Liste des patients non vaccinés : la CNIL a validé l’envoi aux médecins de la liste de leurs patients non-vaccinés, sous conditions : cette liste devra concerner uniquement les médecins qui en font la demande, être supprimée dès que possible, et que son but soit “d’informer et de sensibiliser, et non d’essayer de les convaincre”.

La Catalogne réimpose des mesures pour freiner la hausse des cas de Covid-19, en raison de l’augmentation “exponentielle” récente des cas, principalement chez les jeunes. La porte-parole du gouvernement autonome catalan, Patricia Plaja, a indiqué que les discothèques et autres lieux de divertissement nocturnes dans des espaces clos devraient fermer à partir de cette fin de semaine et qu’il faudrait présenter un test antigénique ou PCR négatif, ou être vacciné, pour participer à des évènements en plein air réunissant plus de 500 personnes.

“On constate un retour vers la vaccination”, indique ce mardi le ministère de la Santé, qui précise que les rendez-vous pour une première injection ont progressé de 40% sur Doctolib en une semaine. Au total, un peu de plus de 4 millions d’injections devraient être réalisées cette semaine. Divers dispositifs estivaux sont mis en place, souligne par ailleurs le ministère de la Santé, notamment des centres de vaccination éphémères sur des lieux touristiques (à Avignon, Perpignan…) et des “vaccinobus” pour aller vers les personnes les plus éloignées des soins, en particulier en zone rurale.

3e dose à la rentrée ? Pour l’heure, le ministère de la Santé confirme qu’il n’y a pas de données pour savoir si cette troisième dose sera nécessaire. La HAS est toutefois saisie de la question.

Sanofi France promet un vaccin pour le mois de décembreIl s’agira d’un vaccin à protéine recombinante, comme celui de la grippe, a précisé Olivier Bogillot, président de Sanofi France, sur France Inter.

Obligation vaccinale des soignants : “s’il est décidé de le faire, le texte peut être présenté avant la fin de la session parlementaire (fin juillet)”, assure Gabriel Attal, ce lundi sur France Inter.

4e vague ? Le porte-parole du gouvernement a prévenu qu’il existait actuellement des “motifs d’inquiétude”. “Le variant delta, particulièrement contagieux et particulièrement inquiétant, gagne du terrain très rapidement”. Une quatrième vague dès fin juillet “est une possibilité […] Il faut continuer à se faire vacciner”, a appuyé le porte-parole du gouvernement. 

Troubles psychiatriques post-covid : troubles de l’humeur, anxieux, dépressifs ou cognitifs… Plusieurs mois après leur infection par le Sars-CoV-2, des patients qui n’en avaient jamais eu auparavant se sont retrouvés en proie à des troubles cognitifs, certains évoquant même un “brouillard cérébral“, handicapant leur concentration ou leur mémoire. Un phénomène déjà  observé avec d’autres coronavirus. Le Journal du Dimanche, a consulté les résultats préliminaires d’une étude qui vient d’être présentée par la biotech GeNeuro en collaboration avec la fondation FondaMental lors des premières Journées neurosciences psychiatrie et neurologie à Paris. L’activation d’un rétrovirus “ancestral” serait en cause. “On a montré que le Covid active des rétrovirus humains endogènes, logés à l’intérieur de notre génome, qui se transmettent de génération en génération en restant silencieux, explique au JDD la professeure Leboyer, directrice du département psychiatrie de l’hôpital universitaire Henri-Mondor, qui a participé à ces recherches. Pendant certaines infections, ces rétrovirus peuvent être activés et produire des protéines neurotoxiques et inflammatoires.”

Vaccination au collège et au lycée à la rentrée ? Les élèves des collèges et lycées pourraient se faire vacciner au sein de leurs établissements scolaires, selon un document du ministère de la Santé consulté ce samedi par l’AFP.

Faut-il mettre fin à la gratuité des tests de dépistage du Covid-19 en France ? C’est ce que pense l’Académie de médecine qui propose de ne plus rembourser certains tests PCR ou antigéniques soupçonnés de détourner une partie de la population de la vaccination. Lundi, Gabriel Attal avait déclaré que la question “pourra se poser autour de la rentrée”. Interrogé sur ce point dans les colonnes du Parisien ce samedi 3 juillet, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, souligne que “la politique de tests gratuits, multiples et parfois de convenance pour les personnes qui refusent de se faire vacciner ne peut pas être une réponse sanitaire adaptée. Je rappelle que nous sommes l’un des seuls pays où les tests PCR et antigénique sont gratuits. Et ils coûtent près de 100 millions d’euros par semaine.”

Point épidémique hebdomadaire :Santé Publique France constate une diminution des indicateurs épidémiologiques la dernière semaine de juin, mais “de manière moindre que les semaines précédentes”. En outre, la proportion du variant Delta détecté parmi les cas diagnostiqués est en progression, avec une grande hétérogénéité départementale, souligne SPF.

Efficacité vaccinale : alors qu’au 29 juin, 50% de la population avait reçu une dose de vaccin et 33% était complètement vaccinée, Santé publique France souligne que les premiers résultats d’efficacité vaccinale publiés ce 2 juillet estiment qu’une vaccination complète est “efficace à 84% sur la prévention des formes symptomatiques pour l’ensemble des sujets âgés de 50 ans et plus”. Cependant, malgré ces bons résultats, SPF constate que “la progression de la vaccination s’est ralentie depuis quelques semaines, notamment chez les personnes les plus âgées, soulevant la nécessité de poursuivre les actions engagées auprès de la population pour continuer à contenir l’épidémie”. 

Vaccination obligatoire des soignants ? “Nous ne contraindrons pas les Français à se faire vacciner”, a déclaré ce vendredi le ministre de la Santé, Olivier Véran. “Il faut poursuivre et amplifier cette campagne de vaccination”, a-t-il appelé, avant de préciser qu’il y a “une menace potentielle de repise dès cet été” et que “la menace du variant Delta pourrait venir gâcher nos vacances”. En revanche, Olivier Véran a confirmé que le débat de l’obligation vaccinale est abordé pour les soignants. Selon l’AFP, l’exécutif prépare en effet un projet de loi qui concernerait les personnels des Ehpad et des hôpitaux. 

Reprise épidémique au Portugalalors que le pays avait commencé son déconfinement en avril, le gouvernement rétablit un couvre-feu nocturne à partir de ce ce 2 juin dans 45 communes du pays, dont Lisbonne.

Deux doses de vaccin anti Covid-19 semblent protéger contre le variant Delta, indique ce jeudi l’Agence européenne des médicaments (EMA). “Des données émergentes provenant de preuves concrètes montrent que deux doses de vaccin protègent contre le variant Delta”, a déclaré Marco Cavaleri, responsable de la stratégie vaccinale à l’EMA.

“Je crains une sorte de fracture entre ceux qui ont été vaccinés et ceux qui n’auront pas voulu se faire vacciner”, a commenté ce jeudi Gabriel Attal sur LCI alors qu’il évoquait un possible manque de “cohésion entre les Français”. Selon le porte-parole du gouvernement, “le vaccin c’est notre ticket vers une vie la plus normale possible”. Bonne nouvelle toutefois, les prises de rendez-vous pour les premières injonction qui stagnaient “sont reparties à la hausse” a-t-il confirmé, sans doute en raison d’”un ressaisissement de certaines personnes” face à la progression du variant Delta et au risque d’une quatrième vague.

Le pass sanitaire permet dès ce jeudi de voyager en Europe : on vous explique comment l’obtenir et comment télécharger le certificat de vaccination certifié européen.

La situation sanitaire s’améliore clairement dans les hôpitaux, a confirmé Gabriel Attal à l’issue du Conseil des ministres, mais, en raison du variant delta, “nous avons des motifs de préoccupation”, qui “pourrait à terme complètement supplanter le variant britannique”. Alors que la présence de ce variant a doublé en une semaine, “le taux d’incidence au niveau national ne semble plus diminuer”, a ajouté le porte-parole. 

Rétrotracing en France dès le 1er juillet : cette technique de traçage inversé venue d’Asie permet de remonter aux sources de la contamination. Après une expérimentation en Côte-d’Or et Loire-Atlantique, la France va la généraliser à compter du 1er juillet. Explications.

Ce 30 juin marque la dernière étape du déconfinement. Avec un pass sanitaire, il est possible de participer à des événements de plus de 1000 personnes, en extérieur et à l’intérieur. Les jauges sont levées dans les établissements recevant du public (restaurants, commerces, cinémas). En revanche, une capacité d’accueil de 75% est maintenue pour les concerts et festivals debout organisés en intérieur. Le port du masque reste obligatoire pour les événements rassemblant moins de 1000 personnes sans pass sanitaire obligatoire.
La préfecture des Landes prolonge les restrictions sanitaires jusqu’au 6 juillet inclus dans le département en raison de la circulation active du variant Delta.

Gel hydroalcoolique : il doit, pour conserver son efficacité, contenir au moins 65% d’alcool et son flacon doit être refermé hermétiquement, a souligné l’Anses dans un avis. 

Covid et eau de mer : l’Ifremer s’est penché sur la question. Conclusion : aucune trace du coronavirus n’a été retrouvée dans les échantillons de coquillages prélevés sur le littoral depuis avril 2020. “A ce jour, aucune contamination par l’eau de baignade n’a été rapportée“, assure l’Ifremer, estimant que “la transmission du virus par voie alimentaire est peu probable”.

Efficacité des vaccins ARN : selon une étude publiée dans la revue Nature et reprise par le New York Times, les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna déclenchent une réaction immunitaire persistante dans l’organisme qui protégerait contre le Covid pendant des années. 

Emmanuel Macron s’est exprimé sur le variant Delta en Europe, avant un meeting entre les différents chefs de l’État de l’Union européenne et le secrétaire général des Nations unies à Bruxelles. “Nous devons tous être vigilants parce que le variant Delta arrive”, a souligné le Chef de l’Etat, “on le voit qui touche les personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui n’ont qu’une seule dose, ce qui nous impose d’être encore plus rapide dans cette campagne de vaccination.” 

Israël reporte la réouverture de son territoire aux touristes du fait d’une hausse des cas de Covid (une centaine par jour, contre une dizaine la semaine dernière). Alors que 40% des cas de personnes positives au variant Delta sont des personnes vaccinées, Cyrille Cohen, directeur du laboratoire d’immunothérapie de l’université de Bar Ilan a rappelé au micro d’Europe 1 ce jeudi, que le vaccin n’empêche pas totalement l’infection. “Même une personne vaccinée peut transmettre le virus dans certains cas. Mais la transmission est moindre. Nos études montrent qu’elle est par exemple réduite d’environ 80% sur le variant anglais”. Celui-ci se montre toutefois rassurant du fait qu’en Israël, 90% de la population des plus de 50 ans a reçu ses deux doses de vaccin. Selon lui, cela va permettre de “ne pas revoir les images terribles du mois de janvier avec tous ces hôpitaux engorgés”. 

Cas de myocardites après le vaccin Pfizer : il existe un lien “probable” entre les vaccins ARN contre le Covid-19 de Pfizer et de Moderna et de rares cas d’inflammations au niveau du cœur chez de jeunes adultes, ont estimé ce mercredi des experts américains indépendants, qui concluent toutefois que les bénéfices de la vaccination “surpassent” toujours largement les risques encourus. Les autorités sanitaires américaines pourraient actualiser leurs recommandations, en conseillant de suspendre l’administration de la seconde dose pour les personnes développant, après la première, une myocardite.
Selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), le variant Delta devrait représenter 90% des nouveaux cas dans l’UE d’ici fin août.
Le Royaume-Uni a décalé au 19 juillet la dernière étape du déconfinement, initialement fixée au 21 juin en raison de ce variant devenu majoritaire.

Trois nouveaux pays, la Russie, la Namibie et les Seychelles, ont été placés sur la “liste rouge” des pays dont les voyageurs doivent observer une quarantaine obligatoire à l’arrivée en France pour lutter contre la circulation des variants du coronavirus, a annoncé ce mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.
Pour aller plus vite et limiter la propagation des variants, la HAS recommande de vacciner immédiatement l’entourage familial, scolaire ou professionnel (donc au-delà des cas contacts). On vous explique la “vaccination réactive”.

Vaccination des ados : la présence des deux parents n’est finalement pas nécessaire pour la vaccination mais les deux autorisations sont indispensables, en plus de celle de l’enfant. Voici comment télécharger l’attestation parentale.

Les TROD sont déployés dans les centres de vaccination : ces tests sérologiques rapides permettent de savoir si vous avez déjà eu le Covid, et auquel cas, vous éviter une deuxième injection. 
Selon une estimation réalisée par Le Monde, si la France avait été confinée dès février 2021, environ 14 600 décès auraient pu être évités.

Vaccination : le délai entre les deux doses de Pfizer et Moderna peut être réduit à 21 jours, annonce Olivier Véran ce mardi. Cela permet aux Français de s’organiser pour leurs vacances, mais aussi d’accélérer la protection de la population, face à la propagation des variants.

Vaccination Covid : pourquoi les effets secondaires peuvent être plus forts à la 2nde injection ? On vous explique.

Vaccination cet été : le ministère de la Santé recommande d’adapter son planning de vacances pour faire sa 2e dose au même endroit que la 1ere dose“, sauf motifs exceptionnels. De plus le délai entre les deux doses est plus flexible : entre 5 et 7 semaines (le repère restant à 6 semaines).

Depuis ce 31 mai prochain, il n’est plus possible de savoir quel variant du coronavirus SARS-CoV-2 nous a contaminé en lisant nos résultats de test PCR. On vous explique pourquoi.
Le vaccin Moderna est disponible en pharmacie et chez le médecin.

Au bout de combien de temps le vaccin Pfizer est-il efficace ? Le risque de forme grave de Covid-19 diminue de 87 % chez les personnes de plus de 75 ans, dès 7 jours après l’injection de la 2e dose, nous apprend la première étude française menée en vie réelle. En savoir plus sur l’efficacité du vaccin en fonction du délai après les injections des doses.

Covid-long : dans une nouvelle étude publiée dans le journal Clinical Microbiology Infection, des chercheurs de l’Inserm montrent qu’une proportion importante de patients ayant été hospitalisés présentent encore des symptômes entre 3 et 6 mois après l’infection. Plus précisément, ces travaux suggèrent que 60 % des patients sont toujours affectés par au moins un symptôme 6 mois après infection et 25% par trois symptômes ou plus. En savoir plus sur le Covid-long.

Covid-19, les chiffres en France : cas, décès, courbes

Le bilan en chiffres en France au mardi 6 juillet :

5 790 584 cas confirmés (3 585 nouveaux cas en 24h) 
111 260 décès (+35 en 24h à l’hôpital) 

1 032 patients actuellement hospitalisés en réanimation au total (voir courbe ci-dessous)
Taux de positivité des tests : 0,9%

Plus de 34,5 millions de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin

Nouvelles admissions en réanimation

Au total, en réanimation

Le calendrier du déconfinement : les 4 étapes

Déconfinement : un plan en 4 étapes

Emmanuel Macon dévoile dans un entretien à la presse quotidienne régionale, publié vendredi, son plan de réouverture du pays.

3 mai : fin des attestations et des restrictions de déplacement.

19 mai : couvre-feu décalé à 21h, réouverture des commerces, des terrasses (pas plus de 6 personnes à table), des musées, des salles de cinéma et de spectable avec des jauges limitées (dans la limite de 800 spectateurs en intérieur, et 1000 à l’extérieur). Les activités sportives, à l’extérieur comme à l’intérieur, seront de nouveau autorisées. Les stades de football et autres établissements sportifs pourront rouvrir, avec la même jauge que les lieux de spectacle. Les rassemblements seront limités à 10 personnes (contre 6 actuellement).

9 juin : couvre-feu décalé à 23h, réouverture des cafés, restaurants (à l’intérieur aussi, mais toujours limité à 6 personnes à table) et salles de sport.

30 juin : fin du couvre-feu. Avec un pass sanitaire, il sera possible de participer à des événements de plus de 1000 personnes, en extérieur et à l’intérieur. Selon la situation sanitaire locale, les jauges pourraient être levées dans les établissements ouverts et lors des rassemblements.

Les étapes de ce calendrier resteront conditionnées à la situation sanitaire dans chaque département (l’incidence ne doit pas dépasser 400 contaminations pour 100 000 habitants, la saturation des hôpitaux). Actuellement 8 départements (L’Ile-de-France à l’exception des Yvelines et les Bouches-du-Rhône ont un taux d’incidence au-dessus de 400).

L’assouplissement du télétravail n’est prévu qu’à partir du 9 juin.

Et aussi :

Vous pouvez télécharger votre attestation Covid-19 sur l’application Tous Anti-Covid ou sur le site du gouvernement.

Arrêt de travail immédiat : comment fonctionne cette nouvelle mesure annoncée par Olivier Véran ? On vous explique.

Le nouveau protocole sanitaire en entreprise est publié : les paniers-repas sont à privilégier, et chacun doit manger seul dans un espace de 8m2.
Comment bénéficier d’un infirmier à domicile si l’on est infecté par le Covid-19 ? En savoir plus sur les infirmiers à domicile.

Campagne Santé mentale “en parler, c’est déjà se soigner” : une campagne grand public du ministère de la Santé incite les Français à “parler” de leur état psychologique, durement affecté par la pandémie de Covid-19, et rappelle l’existence de lignes d’écoute. L’objectif est de mieux détecter les troubles dépressifs et anxieux avant qu’ils ne s’aggravent et/ou deviennent chroniques. La campagne, déclinée en trois spots, sera déployée en radio, télévision et sur Internet.
Le “forfait psy”, qui permettra le remboursement de dix séances chez un psychologue pour les enfants et adolescents, sera effectif fin mai.

Alcoolisme : Dans un contexte anxiogène, mêlant craintes sanitaires et hausse de la précarité, la santé mentale des Français est durement affectée. Au premier rang des risques, l’augmentation de l’addiction à l’alcool. Stress, alcool à portée de main… contribuent à des rechutes. Les conseils de la psychiatre Fanny Jacq interrogée par Top Santé.

Covid-long : causes, symptômes, profils à risque… Ce que l’on sait un an après le début de l’épidémie

Les oxymètres, qui permettent aux patients souffrant de Covid-19 de mesurer, à domicile, leur niveau de saturation en oxygène, sont remboursés à 100%. En savoir plus sur l’oxygénothérapie à domicile.
Le délai de l’IVG est allongé pendant le confinement.

Le Parlement a adopté la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin. Un texte de loi proposera d’”instituer un régime transitoire courant du 2 juin au 31 octobre.

Lire aussi :

Covid : comment se soigner à la maison ?
Covid et grossesse : ce qu’il faut savoir
Les variants : symptômes, contagion… Ce que l’on sait

Landes : pourquoi la situation épidémique y est-elle très surveillée ?

The post DIRECT Covid-19 en France ce 8 juillet : chiffres, annonces first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu