Docteure, j’ai encore des brûlures urinaires

Arlette : Je viens vous voir, Docteur, car je crois qu’il faut que j’arrête de me soigner toute seule. Les brûlures recommencent, cela ne va plus du tout…

Dre Pierrat :  Que vous arrive-t-il donc ?

Arlette : Cela fait trois fois, en peu de temps, que j’ai des brûlures urinaires carabinées. Chaque fois, c’est pareil : cela dure deux ou trois jours, puis cela passe. Mais le problème, c’est que cela revient régulièrement.

Dre Pierrat : Que faites-vous pour vous en débarrasser ?

Arlette : Je me mets à boire beaucoup plus que d’habitude, car je me dis qu’il faut diluer les microbes…

Dre Pierrat : Vous avez raison, c’est bien, mais cela ne suffit pas toujours. Vous avez déjà fait faire un examen de vos urines à ce moment-là ?

Arlette : Non, jamais, mais vous savez, ces ennuis sont récents pour moi. Je sais que certaines femmes sont souvent confrontées à ce souci. Mais moi, quand j’étais plus jeune, je n’avais jamais ce problème.

Dre Pierrat : Les causes des infections urinaires sont diverses. Quand on est jeune, il s’agit souvent d’une fragilité individuelle, parfois liée à de petites caractéristiques anatomiques. Il n’est alors pas rare que les brûlures se manifestent après des rapports sexuels. Est-ce votre cas cette fois-ci ?

Arlette : Oui, mais la dernière fois, ce n’était pas le cas. Je ne comprends vraiment pas ce qu’il se passe…

Dre Pierrat : Il est bien possible que la cause soit hormonale. Je m’explique. La diminution puis l’arrêt de la sécrétion des œstrogènes quand s’installe la ménopause entraînent une moins bonne trophicité des tissus de la région vulvo-vaginale, ce qui peut retentir sur le risque d’infection urinaire.

Arlette : Qu’est-ce que je peux faire pour améliorer les choses ?

Dre Pierrat : Je vais vous envoyer faire un examen des urines (ECBU) au laboratoire pour voir s’il y a des germes, et quels antibiotiques peuvent les éliminer.

Arlette : Je ne peux pas prendre l’antibiotique minute, alors. On m’a dit que cela marchait super-bien.

Dre Pierrat : Peut-être que si, mais comme cela fait plusieurs fois que vous êtes embêtée, je préfère être sûr que la fosfomycine est efficace dans votre cas. En attendant, continuez de boire beaucoup.

Arlette : Mais de toute façon, si vous dites que la ménopause est en cause, cela va quand même réapparaître.

Dre Pierrat : Il n’est pas rare, en effet, que les femmes aient plus d’infections urinaires au moment de – et surtout, après – la ménopause. Mais la prise régulière d’un traitement hormonal, au moins local (ovules), diminue grandement le risque. Vous pouvez aussi prendre un complément alimentaire à base de canneberge. Ces petites baies sont connues pour avoir des vertus intéressantes pour combattre les infections urinaires. Mais là encore, cela ne suffit pas forcément. Dans un premier temps, on va voir ce que dit l’ECBU. Et si un antibiotique est nécessaire.

Ce qu’il faut savoir sur les infections urinaires

Les infections urinaires sont plus fréquentes chez les femmes, en raison de leur anatomie. Il s’agit le plus souvent d’une cystite, c’est-à-dire d’une inflammation ou d’une infection de la vessie. Elle se manifeste par des brûlures lors des mictions et par une fréquente envie d’uriner.

Souvent en cause, mais pas seulement, la bactérie Escherichia coli. C’est pourquoi il est indiqué de procéder à un examen des urines en cas de récidive. Sinon, la prise unique d’un antibiotique adapté (fosfomycine) suffit. En plus d’une bonne hydratation, on conseille, en prévention, de lutter contre la constipation, d’uriner après les rapports sexuels, et éventuellement, de faire des cures de compléments alimentaires à base de canneberge.

LES AUTRES CONSULTATIONS AVEC LE MÉDECIN-CONSEIL

  • Docteure, j’ai des pertes inhabituelles
  • Docteure, ça me pique dans la gorge
  • Docteur, j’ai mal au cou
  • Docteur, j’ai des palpitations, que faire
  • Docteur, j’ai mal à l’oreille
  • Docteur, j’ai mal au pied
  • Docteur, j’ai mauvaise haleine
  • Docteur, j’ai la tête qui tourne
  • Docteur, j’ai mal à la poitrine en marchant
  • Docteur, je m’essouffle vite
  • Docteur, j’ai les doigts toujours gelés
  • Docteur, j’ai eu du sang dans les urines
  • Docteur j’ai des bourdonnements dans les oreilles
  • Docteur, j’ai une boule à l’aine
  • Docteur, c’est quoi ces plaques rouges dans le cou
  • Docteur, j’ai souvent des nausées
  • Docteur, j’ai encore des bouffées de chaleur
  • Docteur, j’ai mal à une jambe

A lire aussi :

Cystites : 4 remèdes de grand-mère pour les soulager

Du sang dans les urines : quand consulter ?

Vessie : comment en prendre soin au quotidien ?

The post Docteure, j’ai encore des brûlures urinaires first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu